French tech : l’écosystème des start-ups françaises

La French Tech, une initiative digitale de l’Etat

La « French Tech » désigne tous ceux qui travaillent pour les start-ups françaises. Sont concernés  les entrepreneurs mais aussi tous les acteurs qui s’engagent pour la croissance des start-ups  et leur rayonnement international.

CES Las vegas

L’objectif de l’initiative French Tech est de positionner la France comme l’une des nations numériques dominantes dans le secteur de la transition digitale dans la société de consommation.

Il s’agit d’un investissement d’avenir, très important, que le ministère du numérique, avec à sa tête Fleur Pellerin, a initié fin 2013.

Mais pourquoi  cette transition digitale de la part du gouvernement ?

Ce pacte avec le monde de demain a pour but de laisser place à l’émergence de start-ups de niveau mondial, capables de passer, en quelques années, de quelques salariés à plusieurs milliers, voire à des dizaines de milliers d’emplois.

Sur ce point, la philosophie du gouvernement est simple : s’appuyer sur les initiatives des membres de la French Tech eux-mêmes, mettre en valeur ce qui existe déjà, et créer un effet boule de neige. Tout cela sans forcément encadrer mais juste en soutenant et encourageant vivement, les initiatives prises.

Les métropoles de la French Tech

Concrètement, l’initiative French Tech consiste d’abord à identifier et valoriser les « Métropoles French Tech », qui formeront ensemble une « équipe de France » des écosystèmes numériques métropolitains français, porteurs du plus fort potentiel de croissance et d’attractivité internationale.

metropole french tech digital

L’objectif est de stimuler leur croissance :

  • En soutenant l’accélération de la croissance de leurs champions
  • En attirant des talents et des projets entrepreneuriaux depuis l’international

Ces champions du digital ne se développent pas n’importe où.

Des dizaines de métropoles dans le monde telle que la Silicone Valley, ont déjà créé un écosystème qui concentre des acteurs publics et privés très dynamiques.

Comme le montre ces métropoles, les moteurs de ces écosystèmes sont les entrepreneurs qui créent des startups. Ils investissent dans leur entreprise, les font croître à l’international, mais aussi se mobilisent pour soutenir d’autres startups de leur écosystème, notamment par le partage de leur expérience entrepreneuriale comme Qowisio ou Sigfox.

La France doit assurer cette dynamique collective pour favoriser le développement des écosystèmes de start-ups et d’entreprises de croissance numérique. C’est pourquoi, le gouvernement a lancé l’initiative French Tech.

 

La Mission French Tech

Cette petite équipe travaille en lien étroit avec les Directions des Ministères de l’Economie et du numérique. Ses partenaires sont des opérateurs nationaux agissant sous la bannière commune « French Tech ». Ils coordonnent leurs actions en faveur des start-ups.

Les financements de l’Initiative French Tech dédiés aux accélérateurs (200M€) et à l’attractivité internationale (15M€) s’inscrivent dans le Programme d’investissements d’avenir.

 

Le plus pro du numérique

Le fait de créer un label French Tech permet une reconnaissance internationale. L’énergie déployée  contribue une importante inertie favorable à la construction d’une bonne notoriété. Rassemblés sous la bannière French Tech, tous les acteurs français du numérique pourront atteindre une taille  suffisante pour être pris en considération à l’échelle du monde.

french tech

La French Tech est donc conçue comme une marque collective. C’est un étendard commun porté à la fois par ses membres et par le gouvernement.

Plus nombreuses seront les start-ups à être mobilisées et rassemblées derrière ce porte-drapeau, plus la France sera visible et audible à l’international.

Dernièrement, la présence d’Emmanuel Macron au CES de Las Vegas a fortement marqué cette volonté des autorités et autres acteurs français de développer et accroitre cette influence numérique à la française.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Directory Wizard powered by www.polldirectory.net